Centre de João Pessoa

Troisième plus ancienne ville du Brésil et l'une des villes les plus vertes et les plus calmes, le Centre historique de João Pessoa est très bien préservé. L'attraction principale est l'ensemble Saint François (San Francisco), véritable trésor d'art et d'architecture...

» Infos TOURS

 

FOTOS du centre historique

RETOURNER à Tourisme Culturel en Paraiba

Le Centre historique de João Pessoa

 

Voyez les images sur notre Blog Que faire à João Pessoa

Si vous aimez l'architecture, l'art ou l'histoire, vous ne pouvez pas manquer une visite au centre historique de Joao Pessoa, troisième ville la plus ancienne du pays. Deuxième région la plus riche dans le passé, le Nordeste a attiré les artistes les plus célèbres, et cela se reflète dans l'art et l'architecture. Monuments historiques comme l'ensemble Saint François et l'église de São Frei Pedro Gonçalves reflètent l'architecture baroque tropicale et le style colonial. Ces bâtiments sont remplis d'œuvres d'art.

La ville haute dispose d'une vue inoubliable sur la forêt et la rivière Paraíba... qui ressemble à une vision du passé. La fenêtre de l'hôtel Globe permet de regarder le plus beau coucher de soleil: c'est un vrai régal! Sur la place João Pessoa, appelé le carré des trois pouvoirs, de nombreux événements historiques et politiques ont eu lieu. La moderne Assemblée législative contraste avec l'ancien palais de la Rédemption, la Cour de Justice, et la Faculté de droit, d'architecture classique. Le style baroque tropical est typique de la région et inclu des représentations de fruits de la région. Nous avons aussi le style colonial, l'Art Déco, le rococo et le style éclectique.

Le centre historique de Joao Pessoa est situé au bord d'un affluent de la rivière Paraiba et non au bord de mer, en raison d'une grande barrière de corail face à la côte. Quand les Portugais sont arrivés avec leurs navires chargés, cette barrière de corail empêché d'atteindre la terre; le seul passage possible était par la rivière Paraíba. A l'entrée de cette rivière il y a un très vieux phare construit à la fin des récifs coralliens pour indiquer le chemin aux navires.

Cette barrière de corail a trois points plus élevés, qui sont: sable rouge, Picãozinho et les piscines naturelles de Seixas. À l'époque, il n'y avait pas de routes et la rivière était la seule entrée de la ville. Pour la défendre, il avait une forteresse de chaque côté de l'entrée de la rivière: le fort Santa Catarina côté Cabedelo, et le fort Saint-Antoine côté Lucena; sur l'île de la Restinga, au milieu de la rivière, il y avait une batterie de canons. Le fort du côté de Lucena a disparu... il a probablement coulé sous son propre poids.